Le marché chinois du spectacle vivant dominé par les femmes

Le dernier rapport annuel sur le marché chinois des arts de la scène met en lumière le pouvoir des femmes, tout en montrant que les personnes nées après 1995 dépensent plus d'argent pour des spectacles en direct.
L'Association chinoise des arts de la scène et Damai.cn, la plate-forme de billetterie d'Alibaba Group, ont publié conjointement le « Rapport annuel sur le marché chinois des arts de la scène 2017 » le 9 septembre. Les données montrent que l'économie globale du marché des arts du spectacle en 2017 était de 48,95 milliards de yuans (7,14 milliards de dollars), soit une augmentation de 4,32% par rapport aux 46,92 milliards de yuans (6,84 milliards de dollars) de l'année précédente. De même, le total des recettes brutes au box office s'est monté à 17,68 milliards de yuans (2,57 milliards de dollars), en hausse de 5,2% par rapport à 2016.

Ces dernières années, la structure du marché de la consommation de spectacles en direct en Chine a connu une évolution discrète et le modèle de consommation dominé par les hommes a été progressivement revitalisé par la demande croissante de femmes très instruites et à revenus élevés.
Selon le rapport, les spectatrices de spectacles vivants en Chine représentent 61%, bien plus que les hommes, notamment pour les pièces de théâtre, les comédies musicales, les concerts et les spectacles de ballet. Les consommatrices représentent jusqu'à 64% et leur contribution au box-office est presque le double de celle des hommes. En ce qui concerne le niveau de scolarité des amateurs de théâtre, 93% ont un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur.
En termes d'âge, la croissance de la consommation de divertissements de la génération post-1995 est la plus rapide, en particulier pour les concerts, où près de trois spectateurs sur dix sont des jeunes étudiants. Cependant, le pouvoir d'achat le plus important reste celui des jeunes et des personnes d'âge moyen de 25 à 39 ans, avec 55%.
Parallèlement, la consommation de divertissements en direct montre toujours de fortes variations régionales. Le rapport montre ainsi que le public du sud et de l'est de la Chine, représentés par Guangzhou, Shanghai et Hangzhou, préfère les concerts avec un prix moyen légèrement plus élevé. Les spectateurs du nord de la Chine, comme à Beijing et à Tianjin, ont quant à eux plutôt tendance à se tourner vers les pièces de théâtre et les comédies musicales, trois fois plus que les concerts. Les Chinois du nord-est sont quant à eux ceux qui apprécient le plus les spectacles folkloriques.
En outre, le nombre de spectateurs trans-régionaux continue d'augmenter. En 2017, 31% des utilisateurs de Damai.cn étaient des consommateurs trans-villes, en particulier pour la catégorie des concerts, où 43% du public venait d'autres endroits, tandis que les spectacles sur scène ont attiré davantage de consommateurs locaux. La proportion de la fréquentation entre villes a été inférieure à 20%.
Le rapport montre également qu'en 2017, le nombre de concerts et de festivals de musique de grande envergure s'est élevé à 2 400, soit une augmentation de 14,29% par rapport à l'année précédente, avec des revenus au box-office de 3,76 milliards de yuans (549,12 millions de dollars), soit 7,91% de plus que l'année précédente ; les représentations théâtrales ont totalisé 93 000 spectacles, en hausse de 5,48% par rapport à 2016 et les recettes au box-office ont été de 7,72 milliards de yuans (1,12 milliard de dollars), en hausse de 4,27% d'une année sur l'autre.
Toujours selon le rapport, les gens utilisent de plus en plus le paiement mobile et les billets électroniques pour assister à des spectacles, comme pour le plus grand jeu télévisé d'Asie, Chinajoy, et le Festival de la bière Qingdao, à Dalian. Les visiteurs peuvent désormais scanner un code QR pour accéder aux sites, ce qui simplifie grandement le processus d'admission. Cela joue également un rôle préventif important en dissuadant les délinquants et les vendeurs de billets qui spéculent et vendent de faux billets, ce qui contribuera aussi à normaliser davantage le marché des billets.
Enfin, le rapport montre également que les technologies d'informatique en nuage et de reconnaissance faciale sont également largement utilisées dans des événements de grande envergure tels que les concerts et les carnavals. De même, les applications, les contrôles de tickets sans matériel et l'analyse des flux d'audience en temps réel créent un nouveau modèle commercial pour l'industrie du divertissement en direct.

Commentaires